Nous vivons au domaine de Fermens depuis 1987. Au début il n'y avait pas de chauffage central, ou plutôt il n'y avait qu'un immense poêle au milieu du couloir qui était censé tempérer toute la maison. Pour toute électricité il y avait une génératrice qu'on mettait en marche le soir pour pouvoir regarder la télévision et profiter de faire une lessive et de passer l'aspirateur. L'eau provenant d'une source était pompée dans un bassin sur la colline pour lui conférer une certaine pression lui permettant de s'écouler dans les tuyauteries de la maison.

Depuis ces temps mémorables nous avons installé le chauffage central, notre électricité est fournie par énergie solaire (du moins quand il y a du soleil) et l'eau est mise sous pression par un surpresseur, ce qui nous permet de prendre de délicieuses douches.

En 1987 nous reprenons le marché de Morges avec sa clientèle au précédent locataire de Fermens, le chevrier Gérard Cinter qui émigra au Canada. Certains de nos plus anciens clients doivent encore se souvenir de cette époque illustre.

Nous cultivions quelques ares en légumes pour notre marché à l'aide d'un petit motoculteur et beaucoup d'huile de coude. Notre entreprise a grandi par la suite lentement mais régulièrement et je vous en passerai les détails. En bref, nous avons passé du motoculteur antédiluvien au respectable parc de trois tracteurs étincelants, au marché de Morges s'est ajouté celui de Lausanne, les surfaces légumières ont grandi et les petites serres familiales ont été remplacées par de spacieuses serres professionnelles.